Home»ACTUALITES»L’augmentation du capital social au cœur des débats de la FANAF

L’augmentation du capital social au cœur des débats de la FANAF

0
Shares
Pinterest Google+

L’augmentation du capital social minimum des sociétés d’assurance de la zone CIMA figure parmi les principaux sujets débattus lors de la 42ème assemblée générale de la FANAF, qui a eu lieu du 12 au 15 février 2018 à Kigali (Rwanda).

Les intervenants ont pointé du doigt la disposition jugée difficile à appliquer. Selon eux, seules 25% des compagnies d’assurance peuvent se conformer à cette exigence. Les conférenciers reprochent également au régulateur de ne pas faire des exceptions pour les petits marchés comme la Centrafrique.

A rappeler qu’en avril 2016, le conseil des ministres des assurances de la zone CIMA a décidé de procéder à une augmentation du capital social minimum des sociétés d’assurance de la zone. Ce dernier passe de 1 milliard FCFA (1,7 million USD) à 5 milliards FCFA (8,7 millions USD). Les assureurs locaux disposent depuis lors d’un délai de cinq ans pour se conformer à cette exigence.

Atlas Magazine

Previous post

Sous-tarification en assurance automobile : Des sanctions bientôt infligées aux contrevenants

Next post

Résultats 2017 du marché gabonais de l'assurance